Tests ADN.Photo : Gorm Kallestad / NTB scanpix

Le gouvernement augmentera le financement dans le budget de l’État de l’année prochaine dans le but de détecter les informations incorrectes des étrangers qui ont ou demandent l’asile en Norvège.

L’augmentation de 10 millions de NOK sera utilisée pour renforcer les cas de travail où il peut être approprié de révoquer les permis de séjour temporaires ou permanents si des étrangers ont fourni de fausses informations pour obtenir un logement et pour augmenter l’utilisation des tests ADN dans les cas d’immigration familiale.

Sur les 10 millions, le gouvernement veut fournir 4,5 millions de couronnes à l’Unité de l’immigration de la police, 4,1 millions à la Direction de l’immigration et 1,4 million au service extérieur.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui