Grand intérêt pour les nouveaux marchés de fruits de mer au Moyen-Orient - 3

Cet automne, le Norwegian Seafood Council (NSC) organise un stand de l’industrie lors de salons de fruits de mer à Dubaï et en Arabie saoudite. Les événements font partie de notre concentration sur les marchés émergents et aideront à créer une arène B2B pour les exportateurs norvégiens. Tant d’exportateurs norvégiens ont exprimé le désir de participer aux événements que le stand de l’exportateur est désormais complet.

Le plus grand salon des produits de la mer au Moyen-Orient
Seafex Dubai a lieu du 30 octobre au 1er novembre. Environ 25 délégués de 13 entreprises norvégiennes exportatrices de fruits de mer différents participeront au stand. Seafex en est maintenant à sa septième année. L’événement attire 15 000 visiteurs de plus de 110 pays, ce qui en fait le plus grand salon des fruits de mer du Moyen-Orient. C’est la quatrième année que le NSC participe.

– La région du Moyen-Orient est un nouveau marché d’exportation important pour les fruits de mer de Norvège. Une présence norvégienne dans les foires commerciales régionales est nécessaire pour garantir qu’une proportion croissante de la population choisisse des fruits de mer de Norvège. En étant présent, le NSC souhaite créer une arène idéale pour le réseautage, où les exportateurs norvégiens peuvent rencontrer des clients potentiels de la région », déclare Ingelill Jacobsen, responsable des marchés émergents au Norwegian Seafood Council.

Faire venir un chef norvégien en Arabie saoudite
Saudi Horeca est la plus grande foire du genre en Arabie saoudite et se déroule du 27 au 29 novembre. La foire a lieu à Riyad, la capitale, et est organisée pour la huitième année consécutive. Cependant, c’est la première fois que le Norwegian Seafood Council est présent avec un stand. En plus de créer une arène pour nos exportateurs de fruits de mer, le NSC souhaite accroître la notoriété et la préférence pour les fruits de mer norvégiens dans la région.

– C’est pourquoi nous avons amené avec nous un chef norvégien qui enseignera, entre autres, aux chefs saoudiens comment cuisiner les fruits de mer norvégiens, avec un accent particulier sur le saumon, explique Jacobsen.

Pendant le salon, il y aura également un déjeuner-réception auquel participeront des exportateurs, des représentants de l’ambassade de Norvège à Riyad et du Norwegian Seafood Council. Dans le même temps, le NSC sponsorise le concours Salón Culinaire et organisera des visites de vente au détail et une visite du marché local de fruits de mer à Riyad.De Norvège, sept exportateurs de fruits de mer se sont jusqu’à présent inscrits pour participer.

Potentiel pour plus de fruits de mer norvégiens au Moyen-Orient
Aujourd’hui, les exportations norvégiennes de fruits de mer vers les Émirats arabes unis valent quelque 437 millions de NOK par an, mais le potentiel d’augmentation de ce total est bon.

Le saumon est en quelque sorte le produit d’exportation le plus populaire. Le NSC a donc lancé un programme de formation pour fournir aux travailleurs locaux des produits de la mer une meilleure connaissance du saumon norvégien et de sa préparation. Le plan à long terme est d’étendre ce programme éducatif à plus d’espèces.

En Arabie saoudite, le saumon est à nouveau le produit d’exportation le plus populaire, suivi du maquereau, des crevettes, de la truite et du hareng.

La valeur totale des exportations vers l’Arabie saoudite est de 234 millions de NOK, mais là aussi il y a un potentiel de croissance.

La population de l’Arabie saoudite compte aujourd’hui 32,5 millions d’habitants et croît rapidement. En moyenne, seuls 13 kg de fruits de mer sont consommés par an, et les maladies liées au mode de vie et l’obésité sont répandues. Les autorités se sont donc davantage concentrées sur l’alimentation et la santé, qui offrent également de bonnes opportunités pour les fruits de mer norvégiens, selon Jacobsen.