Les Suédois mis en examen pour entrave à la justice - 3

Des Suédois inculpés pour entrave à la justice norvégienne

Quatre Suédois accusés d’entrave à la justice après avoir comparu lors d’un procès contre des membres du MC Club «La Familia» à Haugesund cet automne.

Le procureur de la République, Asbjørn Eritsland, a déposé un acte d’accusation pour entrave flagrante à la justice contre les quatre Suédois qui sont entrés dans la salle d’audience lors de la procédure pénale contre six membres du MC Club «La Familia» à Haugesund plus tôt cette année, écrit Haugesunds Avis.

Selon l’accusation, le quatuor occupe des postes clés dans «La Familia» en Suède, où le club a sa base principale. L’entrave à la justice est passible d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à dix ans, avec une peine minimale d’un an de prison.

Découvrez un magnifique Fjord

Dans l’accusation, il est souligné que la présence des Suédois dans la salle d’audience 14 du tribunal de district de Haugaland a fait peur à plusieurs des accusés et insultés dans l’affaire pénale. Les Suédois ont également fourni de faux noms.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Intimidation grossière

– Leur conduite visait à intimider à la fois l’accusé et les témoins devant le tribunal de district de Haugland. La violation est considérée comme grave, soulignant notamment qu’elle a été commise par plusieurs personnes agissant en groupe et avait un sentiment d’organisation, précise l’acte d’accusation.

Le procureur de la police Øyvind Haukland sera le procureur de l’affaire en avril de l’année prochaine. Il dit à Haugesunds Avis que la police considère l’affaire comme sérieuse.

– L’entrave à la justice est quelque chose que nous considérons comme grave, dit Haukland.

Au cours du procès susmentionné en octobre, six hommes ont été reconnus coupables de violences flagrantes, de vol et d’enlèvement d’un homme de 27 ans à Haugesund le 27 janvier de cette année. Quatre ont été condamnés à la prison et le présumé chef local de «La Familia», un homme de 44 ans, a été condamné à deux ans et demi de prison. Deux des prévenus ont été condamnés à des travaux d’intérêt général. Aucun des six ne possède de moto.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui