80 journalistes tués et 60 enlevés en 2018 - 3

80 journalistes tués et 60 kidnappés en 2018

Jusqu’à présent en 2018, au moins 80 journalistes ont été tués. Plus de la moitié des meurtres ont eu lieu en Afghanistan, en Syrie, au Mexique et au Yémen.

Quinze journalistes ont été tués en Afghanistan, onze ont été tués en Syrie, neuf au Mexique, huit au Yémen et six en Inde cette année, a rapporté un aperçu fait par l’organisation de presse, Reporters sans frontières.

Six journalistes sont également morts aux États-Unis au cours de l’année, dont quatre ont été tués dans l’attaque contre le journal Gazette dans le Maryland.

Découvrez un magnifique Fjord

Fin 2018, 60 journalistes ont également été kidnappés, soit six de plus que l’année précédente. Les enlèvements sont les plus fréquents au Moyen-Orient, en particulier en Syrie, au Yémen et en Irak.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Au cours de l’année, 348 journalistes ont été emprisonnés dans le monde. La plupart en Chine (60 journalistes), en Égypte (38), en Turquie (33), en Iran (28) et en Arabie saoudite (28) selon Reporters sans frontières.

Au total, 702 journalistes ont été tués dans le monde au cours des dix dernières années.

Le meurtre qui a retenu le plus l’attention est celui du critique du régime saoudien, Jamal Khashoggi. Le journaliste a été tué au consulat d’Arabie saoudite en Turquie début octobre.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui