Toys 'R' Us pourrait bien être de l'histoire - 3

Peu probable que Toys ‘R’ Us puisse continuer après la faillite

Toys ‘R’ Us Norway affirme que le dépôt de bilan de la société mère ne les affecte pas, mais selon Top-Toy, c’est «pas probable» que l’opération norvégienne puisse se poursuivre.

Dans un communiqué de presse publié vendredi sur la page d’accueil de Top-Toy’s, la société rapporte que les chaînes de jouets BR et Toys ‘R’ Us Nordic avaient déposé le bilan.

Mais plus tard dans la déclaration, il a été informé que Top-Toys A / S au Danemark, en Suède et en Finlande était en faillite. Les succursales norvégiennes ne sont pas mentionnées.

Découvrez les Aurores Boréales

Dans un communiqué de presse du porte-parole de Top-Toy, Lars Bo Kirk, NTB apprend que la société holding danoise est en faillite, mais que la succursale norvégienne n’est actuellement pas directement touchée.

Découvrez un magnifique Fjord

«Ce qui se passera dans le futur dépend du directeur de la faillite de l’entreprise danoise. Il est cependant moins probable que la société norvégienne puisse continuer à être une entité isolée à long terme », écrit-il.

Une éventuelle faillite en Norvège entraînera qu’environ 300 employés perdront leur emploi.

Toys ‘R’ Us Norway déclare que l’opération se poursuivra

Toys ‘R’ Us Norway déclare sur Facebook que le rapport de faillite de la société mère Top-Toy affecte la chaîne de magasins de jouets en Suède et au Danemark, mais pas en Norvège. BR Toys, qui appartient également à Top-Toy, a publié un message identique sur sa page Facebook.

«Dans l’état actuel des choses, nous continuerons comme d’habitude», écrit Toys ‘R’ Us Norway et BR Plays en réponse aux questions de leurs clients.

Le communiqué de presse de Top-Toy ne mentionne pas ces publications Facebook.

Employés à perte

Dans le même temps, de nombreuses tempêtes dans les magasins Toys ‘R’ Us à Bergen pour échanger des jouets à la suite du dépôt de bilan, écrit Bergensavisen. L’un des employés du magasin, qui souhaite garder l’anonymat, déclare n’avoir reçu aucune information.

«Ce n’est pas que nous ne voulons rien dire, mais nous ne pouvons tout simplement pas. Nous n’avons reçu aucune information. On ne sait pas combien de temps le magasin restera ouvert ou s’il redémarrera plus tard », désespère l’employé.

Top-Toy a déposé son bilan après avoir été frappé par une numérisation accrue, une concurrence accrue et un changement d’habitudes des habitudes des enfants, selon l’entreprise elle-même.

Aux États-Unis d’Amérique et dans plusieurs autres régions du monde, Toys R US a fermé ou vendu tous ses magasins. Aux États-Unis, jusqu’à 33000 emplois ont été touchés.

© #La Norvège aujourd’hui