Le roi Harald demande aux gens d'être prévenants - 3

Le roi Harald demande aux gens d’être plus gentils les uns envers les autres

Le roi de Norvège, dans le discours du Nouvel An de cette année, a exhorté les gens à être amicaux les uns envers les autres et à mener une conversation respectueuse malgré les désaccords..

Le roi a commencé le discours du Nouvel An de cette année par une citation des Proverbes de Salomon 4:23 :

« Garde ton cœur au-dessus de tout ce que tu préserves, car la vie est basée sur lui. »

Découvrez un magnifique Fjord

«Alors, comment gardons-nous notre cœur? Nous le faisons en étant amicaux les uns envers les autres. En menant une conversation respectueuse malgré le désaccord. En élevant d’autres », a déclaré le roi Harald dans le discours.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Le roi a souligné que nous avons tous l’occasion, chaque jour, d’influencer à la fois notre propre sens de la valeur et du bonheur, ainsi que celui des autres.

« Pour ceux qui pensent que personne ne se soucie de ce que je fais, je dirais que seul votre sourire peut faire la différence pour une personne que vous rencontrez dans la rue, votre simple mot peut créer un jour meilleur pour une autre personne. Et juste votre prévenance peut déclencher de nouvelles bonnes actions.

Compromis

Le Roi a souligné que la Norvège est bâtie sur la capacité de faire des compromis, et qu’en discutant entre nous, nous pouvons jeter les bases d’une bonne société.

« Nous voyons également l’importance de cette capacité dans le monde – notamment lorsque les nations travaillent ensemble pour protéger la nature et sauver notre planète », a souligné le roi Harald, ajoutant :

« Nous faisons des compromis quotidiennement – ​​dans la famille, dans la cour d’école, au travail et en politique. Pouvoir bien vivre ensemble malgré les différences et
les désaccords sont peut-être l’une des choses les plus importantes à préserver, à la fois dans nos relations étroites, en Norvège, et à respecter le monde.

Un peuple – Un pays

Le roi Harald a ajouté que nous avons de bonnes raisons d’être à la fois fiers et reconnaissants de tout ce que nous avons, et il s’est dit préoccupé par
développements dans d’autres pays voisins.

« Nous voyons avec une certaine tourmente les développements dans les pays qui nous sont proches. Au milieu de cela, la Norvège est toujours un pays où nous pouvons nous exprimer, croire, penser – et surtout, garder notre liberté intacte.

Ces valeurs sont un bien commun que tout le monde dans notre pays devrait partager », a souligné le roi.

« Nous devons renforcer cette fondation ensemble afin que nous ne nous perdions pas les uns les autres – mais sachez que nous sommes un seul peuple, que nous sommes un seul pays. »

Enseignants et agents de santé

Le roi a également dit que tous ceux qui font un effort que beaucoup tiennent facilement pour acquis, mais qui nous aide à avoir une communauté, construit une grande confiance les uns envers les autres.

« Vous qui êtes au service de la Norvège dans d’autres pays. Tous les agents de santé qui font tout leur possible pour fournir des services de santé de qualité et attentionnés. Tous les enseignants chaque jour qui vont à leur travail avec à la fois la pensée, l’œil et le cœur pour chaque élève. Tous les travailleurs de service qui s’efforcent d’offrir un service professionnel et amical. Comme de nombreux autres groupes professionnels, vous créez une expérience que la grande majorité fait de son mieux et souhaite également les uns pour les autres – grâce à d’innombrables réunions quotidiennes dans différentes arènes », a déclaré le roi dans le discours.

Réconciliation

Vers la fin du discours, le roi s’est adressé à quiconque porte quelque chose d’incertain et a présenté la réconciliation comme une force rédemptrice.

« Imaginez si nous pouvions tous nous sentir un peu plus – si nous pouvions réussir à alléger certains de nos fardeaux. En tant qu’adultes, nous avons une responsabilité particulière dans la façon dont nous interagissons les uns avec les autres. Les enfants et les jeunes apprennent de ce que font et disent les adultes. C’est nous qui, par notre comportement, transmettons ce qui est bien. Par conséquent, nous devons nous comporter correctement les uns envers les autres. Nous devons nous parler d’une manière que nous voulons que nos enfants portent avec eux tout au long de la vie. »

Il a conclu avec le désir d’une résolution commune du Nouvel An :

« Que dans l’année à venir, nous nous rencontrerons avec bienveillance. Si nous souhaitons ensemble une société caractérisée par le respect malgré les désaccords, d’ouverture plutôt que de peur, de chaleur plutôt que de distance, oui nous pouvons le faire. De cette façon, nous préservons aussi notre cœur – que la vie elle-même suppose – et qui fait de nous ce que nous sommes. « 

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui