2,654 demandeurs d'asile - une baisse de 900 - 3

2,654 demandeurs d’asile en 2018 – une baisse de 900

Le nombre de demandeurs d’asile diminue encore. Au total, 2 654 personnes ont demandé l’asile en Norvège l’année dernière, soit le nombre le plus bas depuis le milieu des années 90.

C’est la troisième année consécutive où le nombre de demandeurs d’asile se situe approximativement à ce niveau. En 2016, il y avait 3460 demandeurs d’asile et en 2017 il y en avait 3560, mais ces chiffres incluent 257 et 1252 demandeurs d’asile réinstallés, que la Norvège a acceptés de Grèce et d’Italie, indique la Direction de l’immigration (UDI).

«Il peut sembler que les arrivées d’asile se sont stabilisées à un niveau considérablement inférieur à celui des années antérieures à 2015. Ensuite, il y avait entre 9 000 et 12 000 demandeurs d’asile par an», informe le directeur de l’UDI, Frode Forfang.

Parmi les demandeurs d’asile arrivés l’année dernière, 29% affirment être originaires de Turquie (765), de Syrie (419) et d’Érythrée (241).

dinde

«Le nombre de demandeurs d’asile en provenance de Turquie a augmenté après la tentative de coup d’État de l’été 2016. Il a varié d’un mois à l’autre, mais il y a une nette augmentation à partir de l’été 2018 et pour le reste de l’année, »Explique Forfang.

Il y avait 159 mineurs non accompagnés l’année dernière, ce qui représente 6% de tous les demandeurs d’asile. Dans ce groupe de candidats, sept sur dix déclarent venir de Syrie, d’Afghanistan ou d’Érythrée.

Outre les 2 654 demandeurs d’asile ordinaires, l’UDI a reçu des demandes de 399 personnes qui étaient auparavant arrivées en tant que mineurs non accompagnés, concernant un traitement renouvelé dans le cadre de dispositions temporaires. Une centaine d’entre eux, tous des jeunes hommes prétendant être afghans, ont reçu une réponse positive à leur candidature.

Faits sur les demandeurs d’asile en 2018

  • La Norvège a reçu 2 654 demandes d’asile en 2018. Cela représente une baisse par rapport à 3 560 en 2017 et 3 460 en 2016. En 2015, 31 150 demandeurs d’asile sont arrivés en Norvège, en partie à cause d’une rumeur selon laquelle la Norvège avait émis une «carte blanche».
  • L’UDI a également reçu des candidatures de 399 personnes qui étaient auparavant arrivées en tant que mineurs non accompagnés.
  • Le plus grand groupe de demandeurs est venu de Turquie (765), de Syrie (419), d’Érythrée (241), d’Iran (119) ou d’Irak (104)
  • 1 480 personnes ont obtenu leur demande d’asile en 2018. Cela donne un pourcentage de subvention de 72 pour les demandes jugées substantielles et de 54% du total des demandes (2 673) qui ont été traitées.
  • 59 pour cent des requérants sont des hommes mineurs ou adultes.

790 candidats déclarent avoir moins de 18 ans, ce qui correspond à 30% du total, une majorité de ce groupe étant venue avec leur famille. 159 des requérants âgés de moins de 18 ans sont venus seuls.

(-