Journaux de patients en ligne dans Santé Sud-Est - 5
Ordinateur portable « malade ». Photo : Pixabay.com

Journal numérique des patients en ligne dans Santé Sud-Est

Le système de journal des patients fonctionnerait normalement, rapporte l’hôpital universitaire d’Oslo après la mise hors service d’importants systèmes de données dans l’ensemble de la Santé du Sud-Est.

L’hôpital ajoute qu’ils maintiennent une préparation écologique jusqu’à nouvel ordre.

Découvrez les Aurores Boréales

Vendredi matin, les hôpitaux de Santé Sud-Est ont dû adopter des journaux papier à l’ancienne parce que le système électronique de journal des patients Dips a fait faillite. Le système était en panne pendant plusieurs heures jusqu’à 18 heures vendredi soir. Ensuite, l’hôpital universitaire d’Oslo pourrait signaler que cela fonctionnait à nouveau normalement.

Stylo et papier

Sykehuspartner, qui fournit des services TIC à l’ensemble de la zone de santé, a notifié, car il était clair que le système était en panne, qu’ils sont passés à la préparation aux urgences rouges. Le rouge signifie que toutes les ressources sont mises en place pour résoudre la situation le plus rapidement possible.

Découvrez les Aurores Boréales

Lorsque la situation s’est présentée, on ne savait pas combien d’hôpitaux de la région sanitaire étaient touchés. Mais l’hôpital universitaire d’Oslo et l’hôpital Vestfold ont tous deux indiqué qu’ils étaient passés au stylo et au papier pour mettre à jour les journaux des patients.

Vert et jaune

L’administration de Santé Sud-Est a confirmé que plusieurs hôpitaux étaient touchés en début d’après-midi vendredi, et que tout le monde était passé aux routines manuelles.

Les hôpitaux ont réagi différemment à l’incident. Alors que l’hôpital universitaire d’Oslo a choisi une préparation aux urgences verte, l’hôpital Vestfold a opté pour une préparation aux urgences jaune. Sykehuspartner a annoncé l’alerte rouge.

« Le vert signifie que nous avons imposé une gestion des urgences mineures. et amplifie la fonction TIC. La vie et la santé ne sont pas en danger à cause de cette situation. Nous ne sommes plus en alerte rouge depuis la journée terroriste du 22 juillet », explique à NTB le consultant en information de la société Santé.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui
Flux RSS