L'UE et la Norvège invitent à une conférence internationale sur l'épuration du CO2 - 7
L'UE et la Norvège invitent à une conférence internationale sur l'épuration du CO2 - 9Bruxelles, Belgique.Le ministre du Pétrole et de l’Énergie, Kjell-Børge Freiberg (FRP) a tenu une réunion bilatérale mardi matin avec le commissaire européen au climat Miguel Arias Canete à Bruxelles.Photo : Kristian Nicolai Stakset-Gundersen / Norges delegasjon til EU / NTB scanpix

Le directeur de l’UE pour le climat, Miguel Arias Cañete, a déclaré qu’il avait pris l’initiative d’accueillir une grande conférence internationale en Norvège en septembre sur le captage et le stockage du CO2.

  • Le captage et le stockage du CO2 sont essentiels pour atteindre la neutralité climatique. Nous ne pouvons pas atteindre les objectifs de l’accord de Paris sans cela, déclare Cañete à NTB.

Il a eu mardi une réunion bilatérale d’une heure avec le ministre norvégien du Pétrole et de l’Énergie, Kjell-Børge Freiberg (FRP). Là, la capture et le stockage du CO2, appelé CSC, était un thème principal.

Freiberg est satisfait de l’initiative que Cañete a maintenant prise pour un sommet CCS en Norvège.

  • Une telle conférence nous permet d’identifier conjointement les obstacles restants, dit-il.

Freiberg est d’avis que l’aide de l’UE est cruciale si nous voulons réussir avec le CSC ici en Norvège. L’objectif est de mettre en place une coopération entre plusieurs pays européens, avec le soutien financier du nouveau fonds d’investissement de l’UE pour les mesures climatiques.

Ce fonds devrait être prêt à commencer à distribuer de l’argent d’ici 2020, dit Cañete. Il estime que l’UE a le devoir de financer le CSC.

  • Ce sera un fonds substantiel. Donc l’argent va être là, assure-t-il à tout le monde, sans toutefois mentionner directement le projet norvégien.

Du côté norvégien, une décision d’investissement est attendue en 2020 ou 2021.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui