Bonne croissance de l'économie norvégienne - 3

L’économie norvégienne se porte bien. De plus en plus de gens viennent travailler et le chômage diminue. Telles sont les conclusions du ministère des Finances avant la conférence budgétaire du gouvernement.

La croissance de l’économie continentale s’est accélérée régulièrement ces dernières années, et l’année dernière a été supérieure à sa tendance à long terme pour la première fois en trois ans, écrit le ministère dans un communiqué de presse.

Les investissements dans les entreprises à terre ont nettement augmenté ces dernières années et n’ont pas augmenté depuis dix ans; le taux d’emploi augmente et les projections à venir indiquent qu’il augmentera plus rapidement que la population en âge de travailler.

Découvrez les Aurores Boréales

Le ministère des Finances souligne également que le chômage enregistré est bien inférieur à la moyenne des 20 dernières années et que le chômage en février était le plus bas depuis dix ans.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Se lever
Un pouvoir d’achat plus élevé des ménages norvégiens et une activité accrue dans les activités pétrolières norvégiennes et internationales devraient contribuer à la poursuite de la croissance de l’économie norvégienne, estime le ministère.

Dans ses estimations, le ministère suppose que la consommation privée, qui s’élevait à 1,533 milliard NOK en 2018 selon les chiffres préliminaires, augmentera de 2,4% en 2019 et de 2,8% l’année prochaine.

Les projections montrent également que la consommation publique augmentera de 1,5% en 2019, au même niveau que l’an dernier.

Les projections montrent également une forte augmentation de la récupération du pétrole et du transport par oléoduc, passant de 3,3% l’an dernier à 12,9% cette année, et que le produit national brut devrait augmenter de 2% cette année et de 2,4% l’année prochaine. .

Plus serré
Les chiffres constituent la base de la conférence budgétaire du gouvernement qui débutera mardi à l’hôtel Hurdalssjøen. La conférence clarifiera les grandes lignes du budget de l’Etat de l’année prochaine.

Le ministre des Finances Siv Jensen (FRP) et le Premier ministre Erna Solberg (H) ont averti que la marge de manœuvre dans le budget de l’État de l’année prochaine sera cependant beaucoup plus étroite qu’auparavant.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui