Un nouveau dispositif de l'AFP pourrait frapper les jeunes travailleurs - 3

L’année prochaine, les salariés risquent de voir l’indemnité AFP, Pension de retraite anticipée contractuelle (AFP) baisser fortement s’ils ne sont pas dans une entreprise avec une convention collective tout au long de la vie active.

Dans l’accord salarial de l’année dernière, les parties ont convenu d’un changement qui signifie qu’à partir de l’année prochaine, il y aura un meilleur lien entre le temps que vous travaillez dans une entreprise conventionnée et le droit à l’AFP, a écrit le journal Dagbladet.

« À l’avenir, il sera très défavorable financièrement de ne pas avoir de convention collective dans le secteur privé », a déclaré le responsable, Jon Olav Bjergene, du département négociation de Commerce et Bureau.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Seule la moitié des salariés du secteur privé travaillent dans des entreprises qui proposent l’AFP a montré des chiffres de la fondation de recherche, Fafo.

Découvrez les Aurores Boréales

 »Dans les entreprises comptant beaucoup de jeunes salariés, on a refusé de conclure des conventions collectives.

Mais avec un nouvel arrangement, la perte de statut en dehors de la vie professionnelle syndiquée sera considérablement plus élevée qu’aujourd’hui », a déclaré Bjergene.

Une femme née en 1990 avec 550 000 de salaire annuel sera, en tant que salariée âgée de 25 à 62 ans, tenue de percevoir une prestation annuelle à vie de l’AFP de 47 850 NOK si elle prend sa retraite à 67 ans. Si elle vit jusqu’à Centenaire, l’AFP s’élèvera à 1,5 million de NOK.

Si, en revanche, elle travaille plusieurs années de sa carrière dans une entreprise sans convention collective, elle pourrait toucher plusieurs centaines de milliers de NOK de moins comme l’AFP.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui