Plus de la moitié des voitures nouvellement immatriculées en mars étaient des voitures électriques - 3

L’administration norvégienne des routes publiques a enregistré 10 315 voitures électriques en mars et, pour la première fois, plus de la moitié des voitures nouvellement immatriculées dans ce pays étaient des voitures électriques.

Le nombre de voitures électriques immatriculées en mars donne un commerce de voitures électriques de 57%, selon l’Administration norvégienne des routes publiques.

Il y avait 38 157 voitures particulières immatriculées au premier trimestre, dont 18 226 voitures particulières électriques.

Découvrez les Aurores Boréales

«Ce sont des personnages historiques. Quand il a été imaginé pour la première fois, il a grandi si vite », déclare le directeur routier Terje Moe Gustavsen en commentaire des chiffres de mars.

Découvrez un magnifique Fjord

Gustavsen déclare en outre que cela ne fait pas plus de cinq ans que des objectifs clairs ont été fixés pour la politique de la voiture électrique, où l’on venait de dépasser 10 000 voitures électriques.

Le secteur des transports est associé aux émissions climatiques, où les voitures électriques apportent une contribution importante à la réduction des émissions. Les émissions climatiques du secteur des transports ont pour la première fois baissé en 2017, où le trafic routier est passé de 9,7 à 8,8 millions de tonnes.

Les émissions seront réduites de 40% d’ici onze ans, puis les voitures électriques et l’implication des biocarburants sont des contributions importantes, selon l’Administration norvégienne des routes publiques.

«Nous prévoyons que nous aurons 1,5 million de voitures électriques sur les routes norvégiennes d’ici 2030», déclare Gustavsen.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui