Une femme en prison pour fraude avec des bunads - Norway Today - 5
Certains des bunads que la femme a mis en vente sur Internet. Photo : police norvégienne.

Une femme condamnée à de la prison pour escroquerie avec des bunads

Une femme de 30 ans a été condamnée à 55 jours de prison pour escroquerie après avoir vendu des bunads qu’elle n’a jamais fabriqués – ni livrés – à ses clients. Le prix demandé pour chacun des costumes traditionnels norvégiens brodés à la main où des dizaines de milliers de couronnes norvégiennes.

« Dans la plupart des cas, la femme a mis les bunads en vente en ligne et a reçu le paiement intégral ou un acompte de ses acheteurs féminins », écrit le journal de Trondheim Adresseavisen.

Découvrez les Aurores Boréales

Selon le tribunal de district de Sør-Trøndelag, la femme a commis une fraude pour un total de 56 390 NOK. Neuf des accusations portées contre elle impliquent une fraude avec des bunads. Elle est également reconnue coupable d’avoir vendu un chien dont elle n’était que la gardienne. Le chien retrouve son maître.


Considérations générales de prévention

La femme ne s’est pas rencontrée en personne devant le tribunal lorsque le procès à son encontre a commencé début avril. Elle a cependant envoyé une explication écrite au tribunal dans laquelle elle a reconnu sa culpabilité pour onze des douze chefs d’accusation retenus contre elle.

Découvrez les Aurores Boréales

Dans le cadre de la condamnation, le tribunal note que la fraude à l’aide d’Internet est un problème croissant et, par conséquent, estime que «des considérations générales de prévention impliquent une sanction stricte» dans l’affaire.

En plus de purger 55 jours de prison, la femme doit rembourser les parties lésées dans l’affaire en plus de 1 000 NOK de frais juridiques.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui
Flux RSS