Des militants du climat collés à la Banque de Norvège - 3

Les militants du climat se sont collés à la Banque de Norvège

Une dizaine de manifestants d’Extinction Rebellion se sont collés à la Banque de Norvège (Norges Bank) à Oslo. La police a réussi à les décoller. Ils ont ensuite été autorisés à poursuivre leurs activités dans une zone désignée.

L’avis du marquage est arrivé à 14h30 vendredi. Il y a une dizaine de manifestants, selon la police.

« Ils étaient tous les deux dans le foyer et à l’extérieur de la Banque de Norvège. C’était un marquage qui n’était pas annoncé. Ils étaient sur le point de se coller au bâtiment », a déclaré le directeur des opérations du district de police d’Oslo, Tor Jøkling, à NTB.

Découvrez les Aurores Boréales

Trahison du futur

Les manifestants ont apporté des banderoles avec des messages tels que « Argent du pétrole – Trahison du futur » et « Nous noyons d’autres nations », ainsi qu’une demande pour le Fonds pétrolier norvégien de se retirer des entreprises liées au charbon.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Les agents de sécurité de la Norges Bank voulaient que les manifestants soient évacués du foyer, ainsi que plusieurs personnes qui bloquaient l’entrée et la sortie du bâtiment, selon la police.

« Nous sommes parvenus à un dialogue civil avec les manifestants. La colle a été dissoute en appliquant un peu de dissolvant pour vernis à ongles. Ceux qui étaient à l’extérieur avaient un espace où ils pouvaient prendre position », explique le directeur des opérations Jøkling.


Tolérance élevée pour l’expression

« Nous avons une grande tolérance pour les personnes qui veulent s’exprimer », ajoute le responsable des opérations.

Les manifestants ont également pulvérisé une sorte de peinture sur les vitres. Il n’est pas certain que la Banque de Norvège signalera les dommages, selon la police.

La section norvégienne du groupe d’action Extinction Rebellion était responsable du marquage. Le groupe a déjà planté un pommier, une menthe et de la ciboulette devant le Parlement norvégien et a également organisé un marquage – un soi-disant die-in – sur le toit de l’Opéra d’Oslo.

Parlamentet I Storbritannia har, som det første i verden, erklært klimakrise, i et forsøk på å imøtekomme kravet fra demonstrantene i Extinction Rebellion.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui