Eau potable.Photo: Pixabay

La communauté d’Askøy reçoit 35 000 litres d’eau des forces armées. Environ 2 000 personnes sont tombées malades à cause de l’eau potable dans la municipalité.

“L’eau provient d’un stock excédentaire de l’exercice de l’OTAN Trident Juncture, qui s’est tenu en Norvège l’automne dernier”, a déclaré le vice-président Bjørn Espelid à Ask,y, selon VG.

Mardi, l’identification de Campylobacter dans l’eau potable à Askøy dans le Hordaland a été confirmée. C’est une bactérie qui peut causer des infections de l’estomac et des intestins. Plus de 60 personnes ont été admises à l’hôpital de Haukeland au cours des six derniers jours, dont 15 enfants.

La police a ouvert une enquête sur la municipalité. Selon TV 2, la cause est une infraction probable à la réglementation sur l’eau potable.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui

Flux RSS