Le smartphone est notre source d'information la plus importante - 3

Les habitudes d’information des Norvégiens sont stables par rapport à l’année dernière, et aujourd’hui, le téléphone mobile est notre source d’information la plus importante selon le Digital News Report de l’Institut Reuters.

Le rapport nous aide à mieux comprendre comment les gens voient les informations sur les plateformes et les formats dans un certain nombre de pays différents à travers le
monde. Plusieurs sources internationales y participent, avec l’Université de Bergen comme partenaire norvégien en collaboration avec Fritt Ord.

84% voient les informations au moins une fois par jour, la plupart de deux à cinq fois par jour. La plupart des gens utilisent à la fois les chaînes d’information numériques et traditionnelles, et nous obtenons généralement des informations en lisant plutôt qu’en regardant des vidéos.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Seulement 8% ont déclaré ne pas être intéressés par les nouvelles. Ceux qui ont peu d’enthousiasme pour les nouvelles sont souvent jeunes, ont moins d’intérêt politique, comptent moins
sur l’actualité et ont plus souvent les médias sociaux comme source d’information.

Découvrez un magnifique Fjord

Les téléphones portables sont les plus importants

Aujourd’hui, le smartphone est la source d’informations la plus importante des Norvégiens, et la plupart d’entre nous reçoivent également les premières informations du jour via notre mobile.

Nous choisissons des sources d’information établies telles que les journaux et les diffuseurs numériquement.

Presque plus personne n’a le journal papier comme principale source d’information. 61% lisent les actualités numériquement en allant directement sur le site Web ou en utilisant une application d’une source d’actualités établie.

Les Norvégiens lisent beaucoup. La plupart d’entre nous utilisent au moins cinq sources d’information en une semaine.

Les médias alternatifs sont très peu utilisés et leur utilisation suit les préférences politiques.

Les podcasts sont beaucoup plus écoutés chez les moins de 35 ans (52 %) que chez les plus (22 %).

Facebook reste la source d’information la plus importante parmi les médias sociaux, et cela s’applique à tout le monde. Dans le même temps, les différences d’âge se sont précisées. Les moins de 35 ans utilisent davantage les grands médias sociaux pour s’informer que les plus âgés. Près de la moitié sont actifs dans la couverture de l’actualité, généralement en partageant des nouvelles.

Confiance élevée

Nous avons une grande confiance dans les médias et NRK est considéré comme le fournisseur le plus fiable. Selon le rapport, il existe certaines différences, entre autres, que les moins de 35 ans et ceux qui ont un point de vue politique de droite sont plus critiques.

Resett et Document.no se distinguent par des évaluations de confiance nettement inférieures.

La plupart croient également que les médias d’information remplissent leur mission sociale. Les fausses nouvelles sont toujours un sujet, et 39% sont préoccupés par les vraies et les fausses nouvelles sur le Web.

La Norvège reste le pays le plus disposé à payer pour des informations en ligne. 34% ont payé au cours de la dernière année. Cela signifie également que la plupart des gens ne paient pas pour lire les nouvelles.

70% rencontrent des murs de paiement sur une base hebdomadaire. Si nous ne payions que pour un service, la plupart opteraient pour un service de streaming vidéo comme Netflix, plutôt que de s’abonner à des chaînes d’information.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui