La Norvège élue au Conseil des gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique - 5
Photo : Agence internationale de l’énergie atomique

La Norvège a été élue au Conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) pour la période 2019-2021 lors de la Conférence générale de l’organisation aujourd’hui.

« La Norvège accorde une haute priorité aux efforts internationaux de non-prolifération. Avoir un siège au Conseil des gouverneurs de l’AIEA permet à la Norvège d’être un ardent défenseur de solutions communes pour l’utilisation pacifique de la technologie nucléaire. Il s’agit d’un élément important des efforts internationaux de grande envergure déployés par la Norvège dans le domaine de la non-prolifération et du désarmement nucléaire», a déclaré la ministre des Affaires étrangères, Ine Eriksen Sidereide.

La Norvège cherche activement à préserver la position du Traité sur la non-prolifération (TNP) en tant que pierre angulaire du régime de désarmement et de non-prolifération. L’un des principaux éléments du traité, et l’une des principales tâches de l’AIEA, est de promouvoir les utilisations pacifiques de la technologie nucléaire. Outre la production d’énergie, la technologie nucléaire est utilisée dans le secteur de la santé, la production et la sécurité alimentaire, la gestion des ressources en eau et la protection de l’environnement.

«Nous reconnaissons que tous les pays ont le droit d’utiliser la technologie nucléaire à des fins pacifiques, à condition qu’ils respectent les normes les plus élevées de sûreté et de sécurité. C’est pourquoi la coopération internationale est si importante dans ce domaine», a déclaré Mme Eriksen Søreide.

Les États qui ont ratifié le TNP sont tenus de conclure des accords de garanties avec l’AIEA. Le système de garanties de l’AIEA est l’outil le plus important dans les efforts internationaux visant à révéler tout programme non déclaré de développement d’armes nucléaires. Le système d’accords de garanties est un outil indépendant de prévention de la prolifération et de l’utilisation abusive des matières et de la technologie nucléaires. L’une des tâches les plus importantes de l’AIEA est de faire rapport sur le programme nucléaire iranien et de renforcer la confiance internationale dans la mise en œuvre de l’accord nucléaire avec l’Iran (JCPOA).

Le Conseil des gouverneurs de l’AIEA se compose de représentants de 35 pays. Il se réunit plusieurs fois par an et fait des recommandations à la Conférence générale sur le programme et le budget de l’AIEA. La Norvège a récemment occupé un siège au Conseil pour la période 2012-2014. La durée du mandat est 2019-2021.

Source : gouvernement.no / Norway.mw