Moutons Photo. Pixabay

Jusqu’à présent cette année, 853 pour cent d’agriculteurs en moins ont livré des moutons à l’abattage par rapport à la même période l’an dernier. La baisse des prix de la viande ovine est l’une des principales raisons.

13 472 producteurs ont livré des moutons pour l’abattage tandis que 14 325 agriculteurs ont livré à la même époque l’année dernière, rapporte la Nation.

Il s’agit d’une baisse de 853 producteurs, la plus élevée depuis 2006. Il y a eu une baisse de 5,9% l’an dernier.

Les chiffres proviennent des statistiques de classification d’Animalia.

Le chef du bétail de Nortura, Finn Avdem, a souligné que la saison n’était pas encore terminée et que certains agriculteurs n’avaient toujours pas livré de moutons pour l’abattage.

«La baisse des prix qui a conduit à la mauvaise situation économique des agriculteurs est probablement la raison la plus importante de la diminution du nombre de producteurs. En outre, un faible taux de chômage et de meilleures opportunités d’emploi dans plusieurs comtés peuvent être une autre cause. Ceci est particulièrement important lorsqu’il est lié au changement de génération », déclare Avdem.

Il a souligné que la crise alimentaire de l’année dernière a peut-être également incité certains producteurs à abandonner l’élevage ovin.

Les statistiques d’Animalia montrent que le nombre d’éleveurs de moutons a chuté de 42 pour cent au cours des 20 dernières années.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui