UNE exige qu'un enfant de douze ans ait un revenu pour garder sa mère au pays - 3

Le Conseil de l’immigration n’autorisera pas une femme à bénéficier du regroupement familial avec son fils parce que l’enfant de 12 ans n’a aucun revenu, rapporte TV 2.

Deux ressortissants grecs âgés de 12 et 18 ans vivent en Norvège depuis quatre ans. Leur mère aussi, citoyenne du Pérou.

Les garçons ont des séjours valides en Norvège parce que la Grèce est membre de l’UE, mais la demande de leur mère célibataire a été rejetée par l’Office de l’immigration (UNE) pour son séjour en Norvège, selon TV 2. Le rejet pourrait l’obliger à être forcée. laisser ses fils. La mère et le père des frères sont divorcés et n’ont aucun contact.

Découvrez un magnifique Fjord

L’avocat de la famille Felix Olivier Helle estime que l’UNE interprète mal les règles de l’EEE et que si les enfants doivent avoir un droit réel à la libre circulation dans l’UE, les parents doivent pouvoir adhérer. L’UNE n’est pas d’accord.

Allez voir les Baleines en Catamaran

– « Si vous, en tant que citoyen de l’EEE, souhaitez rester en Norvège et avoir également des membres de votre famille ici, vous devez alors subvenir à vos besoins et à ceux des membres de votre famille », déclare Marianne Granlund, chef du département UNE à TV 2.

Comment peut-on prétendre qu’un enfant de douze ans a des revenus ?

« Un enfant de douze ans ne peut pas subvenir à ses besoins ou à ceux des autres, et alors il ne pourra pas non plus rester ici ou avoir des membres de sa famille ici », explique le chef du département.

L’avocat de la famille Helle met en garde contre une action en justice pour que sa mère reste dans le pays.

– « Les enfants devraient pouvoir jouir des mêmes droits que les adultes. Il n’y a pas d’exception dans les règlements de l’EEE qui dit qu’il ne s’applique pas aux enfants. Cela aurait été complètement inutile, vraiment », dit Helle à TV 2.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui