Le lauréat du prix Nobel célébré dans le défilé aux flambeaux - 3

Environ 2 000 personnes se sont présentées au défilé aux flambeaux dans le centre-ville d’Oslo mardi soir pour rendre hommage au lauréat du prix de la paix de cette année, Abiy Ahmed.

Un Premier ministre éthiopien saluant a été accueilli par des acclamations timides et des acclamations massives de célébration alors qu’il sortait sur le balcon du Grand Hotel à la porte de Karl Johan pour recevoir l’hommage à 19 heures.

– Abiy, Abiy, Abiy, les cris de la pluie hivernale ont retenti.

Découvrez un magnifique Fjord

Abiy Ahmed est sorti sur le balcon avec sa femme Zinash Tayachew, il a souri et s’est incliné plusieurs fois devant les porteurs de torche.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Chanter le pays
Le traditionnel défilé de la torche Nobel, qui a soutenu cette année la consolidation de la paix en Éthiopie et en Érythrée, a débuté mardi après-midi sur la place du chemin de fer à Oslo à 17h30. Plusieurs des participants au défilé portaient des drapeaux éthiopiens et érythréens et des photos du lauréat du prix de la paix. Une chanson éthiopienne sur le pays s’est répandue dans la foule qui remontait la rue de Karl Johan.

Selon la police, environ 2 000 personnes ont participé au défilé aux flambeaux.

Espoir et paix
Déjà dix minutes avant le début de la célébration sur la place du chemin de fer, la fumée glaciale s’est propagée sur des centaines de personnes. Un cri de joie de l’organisatrice de la conférence Hannah Wozene Kvam a ouvert les discours prononcés par Lemma Desta du Conseil chrétien norvégien, la directrice générale Aurora Nereid du Conseil commun pour l’Afrique et le vétéran du KrF Dagfinn Høybråten.

Les discours, qui portaient sur l’espoir et la paix, ont été suivis de poésie slam de PlussHanna et de musique interprétée par Young Beirut. Le poète et Dagfinn Høybråten se sont également concentrés sur les femmes dans leurs discours.

– « Il est important de mettre en valeur les histoires des femmes. Ils sont au centre des familles. Si vous sortez les femmes de la pauvreté, vous obtenez les familles avec elles », a déclaré Hanna Asefaw, le vrai nom de PlussHanna, à NTB après le spectacle.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui