L'administration des routes craint le chaos de la circulation sur la E18 à Larvik - 3

Les automobilistes doivent se contenter d’une file d’attente importante après le crash de l’E18 à Larvik avant le week-end. L’administration des routes encourage l’utilisation des transports publics au lieu de sa propre voiture.

L’E18 est fermée en direction sud – probablement en dehors de la semaine – après la course de rock qui est entrée dans l’entrée du tunnel Larvic vendredi. La route de contournement traverse Larvik. L’administration des routes craint que cela ne se traduise par un chaos de la circulation et de longues files d’attente lorsque les gens se rendent au travail et en reviennent.

– Nous supposons qu’il y aura une file d’attente importante et encourageons les habitants à faire du vélo et à prendre les transports en commun, déclare Trond Haugstad, chef de projet pour l’exploitation et la maintenance de l’Administration norvégienne des routes publiques à NRK.

Découvrez un magnifique Fjord

Lundi matin, le Centre de la circulation routière a signalé de longues files d’attente et un trafic dense dans la région, mais aucun problème majeur de circulation.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Le processus d’effacement de l’E18 peut prendre plusieurs jours. L’administration des routes doit, entre autres, faire sauter un gros rocher en plusieurs tours. L’espoir est d’ouvrir le trafic vers le nord à la circulation dans les deux sens assez rapidement, mais il sera néanmoins difficile d’éviter les files d’attente aux heures de pointe.

L’administration des routes recommande à ceux qui viennent de loin, du sud comme du nord, de passer par Skien pour éviter le chaos de la circulation.

Selon l’Østlands-Posten, avant six heures lundi, il y avait plus de trafic que d’habitude de Stavern vers le centre-ville de Larvik. Des équipes de l’administration routière étaient en place à l’intersection Storgata / Stavernsveien pour diriger la circulation manuellement.

Selon le journal de Telemark, il y avait plusieurs kilomètres de file d’attente sur l’E18 entre Porsgrunn et Larvik lundi matin.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui