Plus de 600 000 avaient téléchargé l'application d'infection jeudi soir - 3
Nouvelle application FHI « Smittestopp » : Heiko Junge / NTB scanpix

Un peu plus de 600 000 personnes avaient téléchargé l’application d’infection en quelques heures jeudi, rapporte l’Institut national de la santé publique (FHI) à Dagbladet.

Le chef de projet Gun Peggy Knudsen de FHI confirme également au journal qu’il y a eu des problèmes de connexion.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

« Nous voyons que certaines personnes ont des problèmes de connexion, mais la plupart des gens réussissent », explique Knudsen.

La nouvelle application de suivi des infections a été développée par l’institut de recherche Simula et FHI, et a été lancée lors de la conférence de presse quotidienne sur la situation corona jeudi après-midi.

Découvrez un magnifique Fjord

L’application collecte des données dites de proximité et des données de localisation. Il aidera les municipalités norvégiennes à détecter les infections et pourra informer l’utilisateur de l’application s’il a été à proximité de personnes infectées par le coronavirus.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui