Un certificat médical pour les absences plus longues est réintroduit - 3
Vérification de la pression artérielle. Photo: Pixabay

À partir du 1er juin, vous ne serez plus tenu de vous déclarer pour les 16 premiers jours de congé de maladie. Cela vaut également pour les absences liées au Covid-19.

Pour réduire la pression de travail du service de santé primaire, le gouvernement a décidé le 16 mars d’étendre à 16 jours le droit d’utiliser l’auto-déclaration pour les salariés, indique un communiqué du ministère du Travail et des Affaires sociales.

Découvrez les Aurores Boréales

« C’était une mesure très appropriée à introduire en mars. Nous devions nous assurer que les médecins généralistes et les urgentistes puissent consacrer tout leur temps et travailler à soigner les patients et non à rédiger des congés de maladie. Maintenant que la situation de l’infection a changé et que de bonnes capacités sont signalées dans les services de santé, nous supprimons le droit à l’auto-déclaration étendue », a déclaré le ministre du Travail et de l’Inclusion sociale Torbjørn Røe Isaksen (Høyre).

Malgré le changement, l’employeur peut toujours choisir d’accorder le droit d’utiliser l’auto-évaluation pendant les 16 premiers jours.

Découvrez un magnifique Fjord

Les modifications s’appliquent également aux indépendants et aux travailleurs indépendants.

A partir du 1er juin, ceux-ci doivent être munis d’un certificat médical du médecin pour avoir droit aux indemnités de maladie à partir du quatrième jour. Le droit aux indemnités de maladie à partir du quatrième jour pour les indépendants et les indépendants ne s’applique toujours qu’aux congés de maladie dus à la pandémie de Covid-19, a indiqué le gouvernement.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui