Solberg à propos des émeutes américaines : - Je suis très inquiet - 3

La Première ministre Erna Solberg (Høyre) se dit très inquiète des émeutes qui font rage aux États-Unis à la suite du meurtre de George Floyd par la police.

« Je suis très inquiet de ce qui se passe aux États-Unis. Notamment parce que la société semble si divisée », déclare Solberg à NTB.

«Nous avions besoin d’un États-Unis qui étaient sur la scène internationale après Covid-19 pour favoriser la coopération internationale. Ce que nous voyons, ce sont des États-Unis qui vont être beaucoup plus préoccupés par leur situation interne », dit-elle.

Découvrez un magnifique Fjord

Aux États-Unis, les manifestations et émeutes durent désormais depuis sept jours après la mort de l’Afro-américain George Floyd, 46 ans, à la suite d’une interpellation brutale par la police lundi dernier. Les troubles se sont étendus à un grand nombre de villes des États-Unis et un couvre-feu a été instauré à plusieurs endroits.

Découvrez un magnifique Fjord

La menace du président Donald Trump de déployer l’armée contre les violentes manifestations antiracistes aux États-Unis n’a pas aidé à calmer les esprits. Mardi, il a été signalé que cinq policiers avaient été abattus au cours des dernières heures – quatre d’entre eux à St. Louis, Missouri et un à Las Vegas.

« Le défi fondamental de faire en sorte que les minorités se sentent comme faisant partie d’une société est d’une importance vitale. Nous devons tous travailler avec cela », déclare Solberg, qui estime que la Norvège se porte bien dans ce contexte.

Dans le même temps, la situation explosive que les États-Unis ont connue au cours de la semaine écoulée a de longues racines historiques, souligne le Premier ministre.

« Mais vous devez essayer de construire des ponts. Il n’est pas bon pour une société d’être aussi profondément divisée que les États-Unis le sont maintenant », dit-elle.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui