La police travaille pour une meilleure communication avec les minorités - 3
La police au travail.Photo : Heiko Junge / NTB scanpix

Le chef de la police Gunnar Lien Holsten du district de police d’Oslo reconnaît que certains policiers n’ont pas été assez bons pour rencontrer la population minoritaire.

Holsten estime que la Norvège dispose d’une « force de police très compétente », mais il reconnaît que certains policiers n’ont pas toujours agi correctement face à la population minoritaire.

– « Nous avons beaucoup à faire quand il s’agit d’expliquer aux gens pourquoi nous sommes un endroit et de leur parler. Nous trébuchons parfois dans une communication moins bonne. C’est pourquoi nous avons constaté que nous devons éduquer pour cela », explique le policier à Klassekampen.

En 2007, le chercheur et professeur de criminologie Ragnhild Sollund a parlé de l’utilisation de la calomnie raciste dans la police. Holsten pense que le temps est révolu.

– « C’est de la négligence du service, et je pense que c’est une scène décontractée. Mais nous ne pouvons jamais arrêter de nettoyer notre propre maison et notre rhétorique. Si nous voyons des collègues qui ne suivent pas une bonne norme, il est de notre responsabilité partagée de s’en occuper. »

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui