Ce sera une très bonne saison des myrtilles - 3

Après quelques années avec de mauvaises saisons de myrtilles, cette année s’annonce comme une très bonne saison dans plusieurs endroits du pays. – Des quantités absolument extrêmes, dit le chercheur.

– « J’ai goûté les premières myrtilles il y a un mois et elles sont sorties très tôt cette année », explique l’écologiste Stein Joar Heggland de Høgskulen på Vestlandet à NTB.

Heggland, qui fait des recherches sur les myrtilles depuis des années, dit qu’il a vu beaucoup de baies jusqu’à présent cet été.

Allez voir les Baleines en Catamaran

– « J’étais récemment à Kragerø dans le Sørlandet, où j’ai vu des quantités assez extrêmes de myrtilles. D’autres personnes à qui j’ai parlé peuvent dire la même chose de toute la côte du Sørland », dit-il, et ajoute que les baies étaient à la fois très grosses et savoureuses.

Découvrez un magnifique Fjord

En général, cela semble prometteur de l’intérieur aux régions côtières dans de grandes parties du pays, mais il souligne qu’il y aura naturellement toujours des variations locales.

Mauvais l’année dernière
Les dernières années ont offert moins de myrtilles que la normale, et 2019 a été une saison des myrtilles rarement mauvaise, a écrit NRK.

Cela s’explique en grande partie par le changement climatique, qui crée des défis pour les bleuets car il y aura des hivers plus courts et moins de neige.

« Mais c’est précisément beaucoup parce que c’était tellement mauvais l’année dernière que ce sera très bon cette année », explique Heggland.

– « Les plantes semblent prendre un peu de recul par rapport à l’année dernière. L’année dernière, les plantes restaient à l’intérieur avec beaucoup d’énergie à l’automne après une mauvaise saison, et c’est à l’automne qu’elles forment leurs boutons floraux », dit-il.

Conditions optimales
La saison des bleuets de cette année devrait être la meilleure depuis des années.

Il y a plusieurs facteurs qui entrent en jeu pour qu’une saison de myrtilles soit bonne. Les plantes doivent éviter le gel, il doit faire suffisamment chaud au printemps et il doit aussi y avoir beaucoup de bourdons.

– « Cette année, toutes ces conditions ont été bien adaptées pour les plantes. Cette année, il y a eu beaucoup de bourdons qui sont sortis et se sont occupés de la pollinisation », explique Heggland.

Les bleuets, qui sont en fait un arbuste nain, sont de loin la plante forestière la plus dominante que nous ayons dans ce pays. La plante se trouve du nord au sud et des basses vallées aux altitudes des montagnes, et ce jusqu’à 1700 mètres d’altitude.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui