9 pilotes SAS sur 10 positifs quant au fait d'être temporairement à temps partiel pour sauver de jeunes collègues - 3
SAS, Photo: Gorm Kallestad / NTB scanpix

Une grande partie des pilotes SAS sont disposés à travailler à temps partiel pendant un an si cela permet à leurs jeunes collègues de rester employés, selon une enquête.

Le représentant en chef de la sécurité et capitaine, Jo Sirum, a mené une enquête dans le cadre de laquelle 166 des 179 capitaines sont prêts à travailler de 50 à 90% pendant 12 mois si cela permet de sauver l’un des près de 200 pilotes SAS norvégiens qui sont licenciés, écrit Today’s Business.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

La direction de SAS reconnaît Sirum pour l’initiative, mais affirme qu’il n’a pas été possible de parvenir à un accord avec quatre syndicats pilotes pour le travail à temps partiel. Fin avril, SAS a dû réduire ses effectifs de manière significative en licenciant près de la moitié de ses salariés.

Une solution avec un temps partiel pendant un an était également sur la table pour négociation avec les syndicats des pilotes et du personnel de cabine, mais au lieu de cela, la société a annoncé que 560 pilotes seraient licenciés. Parmi eux 200 Norvégiens. Ce sont les pilotes qui ont le moins de temps de vol, essentiellement ceux qui sont employés après 2001, qui doivent partir.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui