Le PST craint que les célébrations de l'Aïd ne soient une cible symbolique pour les extrémistes de droite - 3
Siège du Service de sécurité de la police.Photo : Håkon Mosvold Larsen / SCANNIX

PST estime que la célébration de la fête musulmane de l’Aïd cette année ne fait l’objet d’aucune menace concrète, mais écrit qu’elle peut être une cible symbolique pour les extrémistes de droite.

-« Il n’y a pas de menace spécifique contre les célébrations de l’Aïd al-adha en Norvège », écrit le Service de sécurité de la police (PST) dans un communiqué de presse avant les fêtes musulmanes de l’Aïd qui commencent jeudi et dureront jusqu’à lundi.

Découvrez les Aurores Boréales

PST, néanmoins, souligne deux facteurs qui, selon eux, pourraient influencer les menaces.

-« Tout d’abord, la fête peut être considérée comme une cible symbolique pour les extrémistes de droite. Deuxièmement, un grand nombre de musulmans, qui sont considérés comme faisant partie de l’image ennemie d’extrême droite, seront rassemblés dans les mosquées et les événements associés. », écrit PST.

Découvrez les Aurores Boréales

Le district de police d’Oslo informe sur Twitter qu’ils seront présents dans la ville pour sécuriser la population dans le cadre de la célébration de l’Aïd.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui