La moitié des patients Corona ont du mal à respirer pendant des mois - 3
Hôpital Bærum Vestre Viken.Photo: Stian Lysberg Solum / NTB scanpix

Les chiffres du registre norvégien des pandémies montrent que la moitié des personnes admises à l’hôpital atteintes de coronavirus ont du mal à respirer trois mois plus tard.

Bergens Tidende rapporte que le registre des pandémies est prêt avec ses premiers résultats après l’examen de 417 patients de tout le pays qui ont été hospitalisés pour le coronavirus. Ici, les médecins voient deux tendances claires chez les patients trois mois après l’admission:

Découvrez les Aurores Boréales

La moitié des patients disent souffrir d’essoufflement et de respiration lourde, et tout autant se sentent tellement fatigués qu’ils ont du mal à faire leurs activités quotidiennes. Les chercheurs examineront maintenant s’il y a une différence entre ceux qui ont été admis en unité de soins intensifs et ceux qui étaient dans le service régulier.

De nouveaux examens du groupe de patients seront effectués après six, douze et vingt-quatre mois. L’une des patientes examinées, Mariann Hevrøy, dit à BT qu’elle est toujours en congé de maladie, environ six mois après son admission.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

– Dans la vie de tous les jours, je gère pas mal, même si j’ai parfois un peu de mal à respirer. Mais je ne peux pas courir, dit Hevrøy.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui