La Norvège en tête de l'indice des opportunités féminines - 3

Suivi de près par la Finlande et l’Islande, la Norvège est en tête du dernier indice international des opportunités féminines. L’indice mesure le niveau d’égalité des sexes dans 100 pays.

L’analyse suggère que la pandémie de COVID-19 a retiré plus de femmes que d’hommes du marché du travail.

Les femmes ont assumé le rôle principal de garde d’enfants et d’enseignement à domicile lors de la fermeture des écoles, selon l’analyse, qui compare les positions de leadership en politique et en affaires, les différences de rémunération, le statut juridique des femmes, le congé de maternité et l’accès à l’éducation.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Dans le même temps, les pays avec des femmes dirigeantes comme l’Allemagne, la Norvège et la Nouvelle-Zélande ont été parmi les meilleurs pour faire face à la pandémie.

Découvrez un magnifique Fjord

Congé de maternité beaucoup plus long

La Norvège obtient des scores particulièrement bons en ce qui concerne la représentation politique, les femmes dans les affaires et les lois sur l’égalité des sexes.

Mais la Norvège est également loin d’être la meilleure dans tous les domaines.

Le congé de maternité norvégien de 637 jours occupe le huitième rang sur la liste.

L’Estonie, la Slovaquie, la Finlande et la Hongrie accordent plus de 1 100 jours de congé.

Les États-Unis occupent le bas de la liste sans jours de congé après la naissance d’un enfant.

Salaire égal

L’égalité de rémunération est l’une des variables sur lesquelles la Norvège obtient de bons résultats, mais elle n’est pas tout à fait au sommet.

Les hommes norvégiens doivent travailler jusqu’au 15 octobre en moyenne pour gagner un salaire annuel pour les femmes.

En Slovaquie, la date de l’égalité salariale est le 21 octobre, en Thaïlande le 22 octobre, à Singapour le 25 octobre et au Vietnam le 26 octobre.

Le Pakistan occupe la dernière place de la liste. Là-bas, les hommes gagnent déjà le salaire d’une femme le 3 mars.

Le Rwanda le plus fort en politique

L’indice des opportunités féminines remonte à 1970.

La Norvège occupe la douzième place en ce qui concerne la représentation des femmes en politique.

Au sommet se trouve le Rwanda, suivi de l’Espagne et de la Finlande.

La somme de tous les indicateurs a classé la Norvège en tête de liste.

Dans les pays nordiques, le Danemark (7e place) et la Suède (13e place) sont un peu en retard.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui