Mauvais temps: les routes de l'ouest de la Norvège fermées en raison de glissements de terrain - 3

Plusieurs glissements de terrain ont fermé des routes dans l’ouest de la Norvège. Le mauvais temps a également entraîné la fermeture de plusieurs cols de montagne.

La nuit précédant dimanche, un glissement de terrain s’est produit sur la route de comté 61, à l’est du quai des ferries de Sulesund, a rapporté le journal Sunnmørsposten.

«Il y a des géologues et des directeurs de construction sur place», a déclaré dimanche matin l’opérateur de la circulation Pål Olufsen de l’administration norvégienne des routes publiques au bureau de presse NTB.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

On ne sait actuellement pas quand la route sera rouverte.

Découvrez un magnifique Fjord

« Un ferry supplémentaire de Solavågen à Hareid a été mis en service, qui passe également par Sulesund », a déclaré Olufsen.

Inspection d’hélicoptère lundi

Plus au sud, dans la municipalité de Stryn, la route départementale à Oldedalen est toujours fermée après un glissement de terrain majeur samedi matin.

Le glissement de terrain mesurait environ 40 mètres de large et a commencé à une altitude d’environ 1000 mètres, a déclaré l’opérateur de la circulation Albert Sherington.

«Un géologue montera dans un hélicoptère lundi et examinera le site», a-t-il déclaré à NTB.

Routes fermées dans les montagnes

Dimanche matin, les cols de montagne d’Hardangervidda et de Vikafjell ont également été fermés, a informé Vegtrafikksentralen sur Twitter.

Les gens font la queue sur Haukelifjell et Hemsedal. Les gens font également la queue sur la route de comté 50 entre Hol et Aurland.

L’administration norvégienne des routes publiques encourage ceux qui prévoient de faire le voyage à faire attention.

«Apportez des vêtements supplémentaires et beaucoup de nourriture. Assurez-vous que la voiture a suffisamment de puissance ou de carburant. Le voyage peut prendre plus de temps que prévu », a déclaré l’opérateur de trafic Jørgen Bødtker à Norwegian Broadcasting (NRK).

«Il y a généralement une mauvaise visibilité et des conditions de conduite difficiles», a-t-il prévenu.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui