Au moins 16 mâts haute tension sont tombés à Rjukan. Il faudra plusieurs jours pour récupérer le courant - 3

Il faudra plusieurs jours pour remettre le courant aux clients qui ont été touchés après la chute d’au moins 16 mâts haute tension au sol à Rjukan dans la municipalité de Tinn.

Dimanche soir, 32 clients étaient sans électricité, dont une usine de barrage pour Statkraft et un système de sécurité aérienne appartenant à Avinor, après la chute d’au moins 16 mâts haute tension la semaine dernière.

Stein Øyvind Bystrøm de Stannum AS, la société responsable des mâts, a déclaré dimanche au bureau de presse NTB qu’ils accordent la priorité à Statkraft et Avinor, mais qu’ils supposent qu’il faudra encore cinq jours avant de récupérer le courant.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Le reste des quelque 30 clients sont principalement des clients de cabine.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Selon Bystrøm, il n’y a pas beaucoup de trafic dans la zone montagneuse, mais il suppose qu’il reprendra à l’approche de la semaine de Noël.

Beaucoup de personnes touchées pourront probablement fêter Noël avec l’électricité au chalet, mais pas toutes.

«Je pense que certains d’entre eux pourront fêter Noël au chalet, mais dix, douze n’auront pas l’électricité avant la fin de l’année. Ce sont eux qui se trouvent au milieu de la zone de l’accident », a ajouté Bystrøm.

Imprévisible

«Il est extrêmement important que les gens restent à l’écart. C’est imprévisible », a déclaré Bystrøm à NTB.

Si plusieurs mâts commencent à tomber, 10 à 15 autres mâts peuvent être rapidement démolis comme des dominos.

Bystrøm dit que les câbles d’alimentation, qui sont déconnectés, sont bas au-dessus du sol et peuvent être dangereux pour les conducteurs de motoneige.

Les problèmes ont déjà commencé mardi. Dimanche, au moins 16 mâts haute tension ont été démolis.

Pas de réparation possible – pour l’instant

«Nous avons eu des équipages mais nous avons donné la priorité à la réparation et à la sauvegarde de la partie de la ligne qui est encore en service. Nous n’avons donc pas vérifié si d’autres mâts sont tombés », a déclaré Bystrøm à NTB dimanche soir.

Dimanche matin, Bystrøm a déclaré que le danger que les mâts puissent continuer à tomber signifiait qu’il n’était pas possible de réparer les dommages pour le moment.

«C’est une situation très exigeante», a souligné Bystrøm.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui