Gjerdrum: la recherche de survivants se poursuit dans la zone instable du glissement de terrain - 3

Aucune personne n’a été trouvée dans la zone de recherche et de sauvetage dans la zone «rouge» du glissement de terrain, a rapporté la police. Ils recherchent toujours des survivants.

Dix personnes sont toujours portées disparues après le glissement de terrain à Ask dans la municipalité de Gjerdrum qui s’est produit mercredi.

Les opérations dans la zone «rouge» de l’avalanche sont terminées pour la journée. La police a envoyé des équipes de sauvetage et un chien de sauvetage pour fouiller deux maisons relativement intactes.

Découvrez les Aurores Boréales

« Il nous a fourni certaines réponses nécessaires pour cartographier correctement la zone », a déclaré le directeur des opérations Roger Pettersen lors d’un point de presse jeudi après-midi.

Allez voir les Baleines en Catamaran

La police a réussi à identifier les adresses des deux maisons.

« Il n’y a personne aux deux adresses figurant sur la liste des personnes disparues. »

À la recherche de survivants

L’opération se poursuit en force, a noté la police.

Un jour et demi après le glissement de terrain, les services d’urgence considèrent toujours l’effort comme une opération de sauvetage.

«Nous recherchons des survivants», a ajouté le directeur des opérations Pettersen.

Le glissement de terrain à Gjerdrum est l’un des plus importants de l’histoire de la Norvège. Il mesure 700 mètres de long et 300 mètres de large.

Une partie d’une nouvelle maison s’est effondrée

Un peu avant 15h00 jeudi, une partie d’une nouvelle maison est tombée du bord de la zone de glissement de terrain à Gjerdrum.

Neuf maisons et 31 unités d’habitation se sont effondrées avant le glissement de terrain.

La zone de glissement de terrain à Gjerdrum est toujours instable, selon le directeur régional Toril Hofshagen de la Direction norvégienne des ressources en eau et de l’énergie (NVE).

« Il s’agit toujours d’une situation de glissement de terrain active qui est étroitement surveillée », a-t-elle déclaré lors d’un point de presse jeudi après-midi.

Jusqu’à présent, environ 1 000 personnes ont été évacuées. L’objectif est que certains d’entre eux puissent rentrer chez eux pour le réveillon du Nouvel An.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui