La Norvège introduit le test corona obligatoire pour toutes les personnes arrivant dans le pays à partir du 2 janvier - 3

Le gouvernement norvégien introduit une obligation de tester le COVID-19 pour les personnes voyageant en Norvège à partir du 2 janvier 2021.

Le test doit être effectué le plus tôt possible et au plus tard un jour après l’arrivée.

Les voyageurs doivent entrer en Norvège par les postes frontaliers avec des tests, éventuellement avec un contrôle de police.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Plusieurs petits postes frontaliers seront fermés, selon un communiqué de presse des notes du gouvernement.

Découvrez un magnifique Fjord

«Nous sommes maintenant deux fois plus préoccupés par les infections importées. Nous sommes préoccupés par les flambées de nouvelles variantes de virus mutés qui pourraient être plus contagieuses et par le fait que de nombreuses personnes reviendront en Norvège après Noël en provenance de pays avec des niveaux d’infection bien plus élevés que celui que nous avons ici », a déclaré la Première ministre Erna Solberg (H). .

«Nous devons faire ce que nous pouvons»

On estime que la variante britannique du coronavirus augmente l’infectivité de 55 à 70%.

«Si cette mutation devait se propager en Norvège, elle exigerait probablement un arrêt complet de la société.

«Nous devons faire ce que nous pouvons pour empêcher la nouvelle variante du virus de s’implanter en Norvège. Les tests sont le seul moyen de déterminer si les voyageurs des pays «rouges» sont porteurs de ce virus (variante) », a déclaré Solberg.

Nouvelle évaluation en quatre semaines

Les enfants de moins de douze ans n’ont pas besoin d’être testés. Certaines exceptions sont également faites pour, entre autres, les personnes occupant des fonctions sociales essentielles, les frontaliers, les chauffeurs de transport longue distance et les diplomates.

L’obligation de tester pour les voyageurs des pays «rouges» est basée sur les évaluations de l’Institut national de la santé publique (FHI) et de la Direction norvégienne de la santé.

La mesure sera reconsidérée après quatre semaines. Le non-respect de l’obligation de test peut entraîner des amendes, a déclaré le gouvernement.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui