Photo: Gorm Kallestad / NTB

Plus de femmes qu’avant disent qu’elles réduiront leur consommation de viande dans l’année à venir, tandis que moins d’hommes disent la même chose.

Les données ont été révélées dans une enquête que Sentio a menée pour le journal Nationen.

La question de l’enquête était: «L’Organisation mondiale de la santé met en garde contre une consommation excessive de viande rouge. Envisagez-vous de réduire votre consommation de viande rouge en 2021? »

Quatre femmes sur dix et deux hommes sur dix en Norvège répondent «oui» à la question.

Les gens sont les plus positifs quant à la réduction de la viande à Oslo et dans d’autres grandes villes.

A Oslo, 35% ont répondu vouloir réduire leur consommation de viande, contre 16% dans les zones rurales.

Parmi les personnes dans la soixantaine, 75% ont répondu «non» à la question, tandis que pour les personnes de plus de 70 ans, la proportion était de 81%.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui