Un navire d'une ONG espagnole sauve 265 migrants en Méditerranée - 3

Un navire de sauvetage immatriculé en Espagne cherche un refuge sûr pour 265 migrants que l’équipage a secourus en Méditerranée ces derniers jours.

Dimanche, l’organisation humanitaire Open Arms a tweeté que le navire avait accueilli 96 personnes dans les eaux internationales la veille.

Aucun des migrants ne portait de gilet de sauvetage et ils dérivaient dans un bateau en bois.

Découvrez un magnifique Fjord

Selon Open Arms, la plupart des passagers venaient d’Érythrée, parmi lesquels deux femmes et 17 mineurs.

Découvrez un magnifique Fjord

Le jour du Nouvel An, le navire de sauvetage a accueilli 169 migrants et réfugiés qui avaient quitté la Libye, où opèrent de nombreux trafiquants d’êtres humains.

Le navire d’Open Arms est situé à 100 kilomètres de l’île italienne de Lampedusa. Il a demandé la permission d’accoster en Italie dimanche.

Mission de recherche et sauvetage

Le navire a quitté l’Espagne juste avant Noël pour une nouvelle mission de recherche et de sauvetage en Méditerranée centrale.

Open Arms fait partie de plusieurs organisations d’aide bénévoles opérant en Méditerranée.

Les autorités italiennes critiquent cet effort, qui, selon elles, augmente la probabilité que les gens entreprennent le dangereux voyage depuis l’Afrique du Nord.

Les bateaux que les trafiquants d’êtres humains envoient sont souvent très fragiles et bondés de personnes espérant rejoindre l’Europe pour demander l’asile.

Alors que certains fuient la guerre et les persécutions, beaucoup fuient la pauvreté et se voient refuser l’asile dans l’UE.

L’Italie et Malte ont souvent refusé d’accoster les navires de sauvetage transportant des migrants et ont demandé à d’autres pays de l’UE de partager le fardeau.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui