La police norvégienne a utilisé des armes à électrochocs 168 fois au cours des deux dernières années - 3
Photo: Håkon Mosvold Larsen / NTB

Les armes à électrochocs sont un moyen de force utile, selon la police. Au cours des deux dernières années, l’arme a été utilisée 168 fois.

Les données ont été révélées dans les résultats d’un projet pilote, qui a été mené dans plusieurs districts de police au cours des deux dernières années, selon P4.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

L’expérience à ce jour est positive, a noté le chef de projet Kjetil Lussand à la direction de la police (POD).

Les armes à électrochocs sont particulièrement utiles dans la zone grise entre les moyens de force plus légers et les armes à feu.

Découvrez un magnifique Fjord

Jusqu’à 50000 volts

La haute tension allant jusqu’à 50000 volts paralyse le système nerveux qui contrôle les muscles sans blesser le corps.

«Ceux qui l’ont testé estiment qu’il s’agit d’un moyen de force bon et utile, qui peut être utilisé dans certaines situations», a déclaré Lussand.

Il a déclaré que le type d’incident dominant où il est utilisé est lorsque l’autre partie a un couteau ou des objets tranchants.

Le projet va maintenant être évalué. Un rapport final sera soumis au ministère de la Justice avant l’été, selon P4.