La Norvège décide de maintenir l'interdiction de la vente de lait non pasteurisé - 3

Tout le lait vendu aux consommateurs norvégiens doit encore être traité thermiquement. Le ministère de la Santé a décidé de ne pas autoriser les ventes de lait non pasteurisé destiné à la consommation humaine.

Les producteurs de lait à travers le pays attendent avec enthousiasme depuis un an et demi la décision, mais jeudi, le ministère de la Santé et des Services de soins a déclaré qu’il n’autoriserait pas la vente de lait non pasteurisé destiné à la consommation en Norvège, rapporte le journal Nationen. .

«Le ministère de la Santé et des Services de soins a décidé de ne pas modifier la réglementation de la vente de lait cru destiné à la consommation humaine», a écrit l’Autorité norvégienne de sécurité des aliments dans un communiqué de presse.

Découvrez un magnifique Fjord

«Il est fort probable que le lait cru contienne des substances infectieuses pathogènes», a noté l’organe de contrôle.

Découvrez un magnifique Fjord

Un avertissement de la Food Safety Authority

La bactérie peut provoquer des maladies de gravité variable, allant d’une maladie gastro-intestinale bénigne à une maladie grave, qui – dans le pire des cas – peut mettre la vie en danger, prévient l’Autorité de sécurité des aliments.

La pasteurisation, c’est-à-dire le traitement thermique, le lait et la crème destinés à la consommation en Norvège est obligatoire depuis le début des années 50.

«Une réglementation restrictive est la mesure de réduction des risques la plus importante pour éviter les maladies liées à la consommation de lait cru.

«Ceci est assuré, entre autres, par le traitement thermique de tout le lait cru», a noté la conseillère principale Margrethe Hovda Røed de l’Autorité norvégienne de sécurité des aliments.