40 nouveaux cas de coronavirus muté détectés à Nordre Follo - 3

Un total de 40 nouveaux cas de coronavirus muté en provenance du Royaume-Uni ont été découverts lundi dans la municipalité de Nordre Follo.

Au total, le coronavirus muté a été détecté dans 65 échantillons. Un total de 250 tests corona positifs de la municipalité de Nordre Follo ont jusqu’à présent été analysés pour la mutation du virus, a écrit la municipalité sur son site Web.

L’épidémie a commencé au centre de Langhus, où deux personnes sont décédées avec le virus muté. La municipalité n’a été informée que ces cas concernaient la variante britannique avant jeudi soir.

Vendredi, quatre nouveaux cas ont été confirmés. Dimanche, onze nouveaux cas ont été confirmés. La municipalité a confirmé huit nouveaux cas lundi matin.

«La situation de l’infection dans la municipalité est extrêmement incertaine. La situation peut changer très rapidement », a déclaré le médecin-chef de la municipalité, Kerstin Johnsen Myhrvold, à Norwegian Broadcasting (NRK).

Au total, 25 municipalités de l’est de la Norvège sont touchées par l’épidémie. Dix d’entre eux, dont Oslo, sont soumis à des restrictions corona très strictes, avec des magasins et des restaurants fermés.

En outre, il existe des restrictions similaires dans 15 communes environnantes.

FHI «particulièrement vigilant»

Les 40 nouveaux cas de virus britannique muté dans Nordre Follo ne modifient pas l’évaluation de l’Institut national de la santé publique (FHI) sur la gravité de la situation.

«Mais nous sommes maintenant particulièrement vigilants pour les cas qui ne sont pas liés à une épidémie connue ou à des voies d’infection connues», a déclaré la directrice du département Line Vold à la FHI.

Elle croit que la municipalité fait un travail minutieux et efficace pour localiser l’infection.

«La plupart des cas peuvent être liés à des voies d’infection connues, mais des travaux de cartographie sont encore en cours. Il y a des cas qui, pour le moment, n’ont pas été liés à l’épidémie », a déclaré Vold.