Fonctionnaire norvégien de la santé: Il semble qu'un mètre de distance ne soit pas suffisant contre le coronavirus muté - 3
Photo: Berit Roald / NTB

La direction norvégienne de la santé envisage de modifier sa recommandation de garder un mètre de distance et de se laver les mains à la lumière de la mutation britannique du coronavirus. Un mètre ne suffit probablement pas.

«Cela peut avoir un certain nombre de conséquences sur les recommandations pratiques de lutte contre les infections.

«Il est également possible que le virus muté, parce qu’il est plus contagieux, affecte le nombre d’entre nous qui peuvent se rassembler dans différents contextes, il y a donc des choses que nous devons examiner. Nous avons acquis une certaine expérience, également dans d’autres pays », a déclaré Nakstad dans une interview avec le journal VG.

La Direction norvégienne de la santé réévalue à la fois les routines de lavage des mains et de maintien à distance à la lumière de la mutation.

Pas assez?

« Il semble qu’un mètre ne suffit pas », a déclaré Nakstad.

Se tenir à au moins un mètre des autres est l’un des conseils de base et généraux à la population pour empêcher la propagation du coronavirus aujourd’hui.

Au début de la pandémie, la recommandation était de garder une distance de deux mètres, mais elle a ensuite été ajustée à un mètre.