Un Norvégien reconnu coupable de proxénétisme en Moldavie transféré en Norvège pour purger une peine de 20 ans de prison - 3

Un Norvégien condamné pour avoir recruté des enfants à des fins de prostitution en Moldavie est en cours de transfert en Norvège. Il devra purger une peine de 20 ans de prison.

En 2015, l’homme d’une cinquantaine d’années a été condamné à 24 ans de prison en Moldavie pour traite d’êtres humains, proxénétisme et complicité de rapports sexuels avec des enfants de moins de 14 ans – en relation avec le recrutement d’enfants à des fins de prostitution.

La Cour suprême moldave a confirmé le verdict la même année.

En 2016, il a demandé à purger sa peine de prison en Norvège, ce que les autorités norvégiennes ont accepté.

Vendredi dernier, le tribunal de district d’Oslo a décidé que l’homme purgerait 20 ans de prison.

La décision du tribunal stipule que la peine maximale que l’homme aurait pu recevoir en Norvège pour ces infractions est de 20 ans.

Considéré comme une conversion

Dans deux lettres, cependant, le procureur général a écrit que la peine en Norvège aurait probablement été entre huit et dix ans de prison, et dans la décision, le tribunal de district a approuvé cette évaluation.

Le Service correctionnel norvégien a envisagé la possibilité de convertir la peine en pratique norvégienne, mais a finalement conclu qu’il est peu probable que les autorités moldaves accepteraient le transfèrement si la peine était convertie.

Ainsi, le tribunal de district a fixé la peine de prison à 20 ans.

L’homme avait dit à l’avance qu’il souhaitait toujours un transfert en Norvège même si la peine était fixée à 20 ans.