L'application norvégienne d'infection Smittestopp a été téléchargée 658300 fois - 5
Photo: Heiko Junge / NTB

Environ 96 300 personnes ont téléchargé l’application Smittestopp entre lundi et mardi, lorsque l’Institut national de la santé publique (FHI) a envoyé un SMS demandant aux gens de la télécharger.

Mardi, l’application avait été téléchargée 658 300 fois, selon les chiffres de la FHI. L’augmentation de 96 300 par rapport à la veille est la deuxième en un jour.

Plus de téléchargements ont été enregistrés seulement le 20 décembre, lorsque 117 700 personnes ont téléchargé l’application.

Les habitants des 25 communes qui ont fait l’objet de mesures corona plus strictes ces derniers jours ont reçu mardi un SMS de la FHI avec une invitation à télécharger l’application.

L’application peut fournir aux utilisateurs des notifications rapides du risque d’infection, et plus les gens l’utilisent, plus elle est efficace, selon la FHI.