La Norvège modifie ses conseils aux voyageurs pour un district hospitalier en Finlande - 3

Le ministère des Affaires étrangères déconseille désormais les déplacements non essentiels dans le district hospitalier de la Carélie du Nord en Finlande.

Sur la base de l’évaluation hebdomadaire de la situation du COVID-19 par l’Institut norvégien de santé publique (FHI), le gouvernement a décidé de changer le statut de la zone de «jaune» à «rouge» sur la carte indiquant l’état de la quarantaine à l’entrée Norvège de l’Europe.

À partir de minuit le dimanche 31 janvier, toute personne arrivant en Norvège de cette zone devra se mettre en quarantaine pendant dix jours.

Il n’y aura pas d’autres changements concernant les pays et régions nordiques et l’espace Schengen / EEE.

Le ministère déconseille les voyages non essentiels dans les pays et régions suivants de l’espace Schengen / EEE: Andorre, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, République tchèque, Estonie, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Saint-Marin, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, État du Vatican et certaines régions et régions du Danemark et de la Finlande.

Attention nécessaire

La situation infectieuse et les restrictions locales peuvent toutes deux changer très rapidement. Quiconque envisage de voyager à l’étranger doit réfléchir soigneusement à la nécessité de voyager et s’assurer qu’il connaît la situation dans le pays qu’il envisage de visiter.

Les personnes qui sont rentrées en Norvège d’un pays ou d’une région qui devient «rouge» après leur retour doivent surveiller leur santé pour détecter les symptômes du COVID-19. Il est très important qu’ils soient testés s’ils présentent des symptômes et maintiennent une bonne hygiène des mains et une distance d’au moins un mètre des autres personnes.

Le Ministère des affaires étrangères maintient son avis global contre les voyages non essentiels dans tous les pays à l’exception de ceux pour lesquels une exception a été faite. Ces conseils aux voyageurs s’appliquent actuellement jusqu’au 1er mars 2021.

Depuis le 1er janvier 2021, le Royaume-Uni n’est plus membre de l’UE. Par la suite, le Royaume-Uni ne sera plus inclus dans le processus d’évaluation de l’Institut de santé publique et sera soumis aux mêmes exigences de quarantaine que les autres pays en dehors de l’espace Schengen / EEE (pays tiers).