Presque un record: 13800 personnes en Norvège ont demandé des allocations de chômage la semaine dernière - 3

L’administration norvégienne du travail et de la protection sociale (NAV) a reçu la semaine dernière 13 800 nouvelles demandes de prestations de chômage. Il n’y a pas eu une seule semaine avec autant de demandes d’allocations de chômage depuis avril 2020.

La proportion de demandes d’allocations de chômage en raison de licenciements s’élevait à 73%.

«Nous devons retourner en avril pour trouver une seule semaine où la NAV a reçu plus de demandes d’allocations de chômage», a déclaré le chef de la NAV, Hans Christian Holte, dans un communiqué de presse.

La plupart des demandes de prestations de chômage provenaient de personnes qui travaillaient dans le commerce de détail (5 300), l’hébergement et la restauration (2 200) et les services aux entreprises (1 100).

Environ deux demandes d’indemnités de chômage sur trois provenaient d’Oslo et de Viken et devraient être examinées en relation avec l’épidémie de Nordre Follo et les mesures de lutte contre les infections qui ont suivi.

Les effets de mesures anti-corona strictes

Le ministre du Travail et des Affaires sociales Torbjørn Røe Isaksen (H) a noté que le gouvernement fait tout ce qu’il peut pour empêcher la crise corona de se transformer en une crise de chômage permanente.

«Des mesures strictes de lutte contre les infections et une société presque fermée dans le centre-est du pays signifient que davantage de personnes sont licenciées et au chômage. Nous le voyons clairement dans les chiffres publiés aujourd’hui », a-t-il déclaré.

Mardi, 207 300 Norvégiens totalement et partiellement sans emploi, ainsi que des demandeurs d’emploi, étaient inscrits à la NAV. C’est 5 900 de plus que la semaine dernière.

Le nombre de demandeurs d’emploi est maintenant revenu au même niveau que début septembre.

Au total, 127 300 personnes sont inscrites au chômage complet à la NAV, selon les chiffres préliminaires. Cela représente 4,5% de la population active en Norvège.