Photo: NTB

L’aperçu de l’Institut national de la santé publique (FHI) montre qu’un total de 506 cas de la variante du virus britannique et 26 du virus sud-africain ont été détectés en Norvège jusqu’à présent.

Jusqu’à présent, pour décembre, janvier et février, 3 248 échantillons de virus ont été analysés au FHI, mais des analyses de séquence ont également été effectuées dans d’autres laboratoires qui ne ressortent pas de la vue d’ensemble du FHI.

Jusqu’à présent, la plupart des cas de mutation virale britannique ont été détectés au cours de la semaine 4, avec 153 cas. Dans les autres semaines, la répartition des cas était la suivante: Semaine 50: 5, semaine 51: 12, semaine 52: 13, semaine 53: 23, semaine 1:60, semaine 2:47, semaine 3:67, semaine 5 : 123, semaine 6: 3.

Les échantillons analysés ont d’abord donné un résultat positif pour COVID-19, après quoi ils ont été testés pour d’éventuelles mutations.

La plupart des cas de mutation du virus britannique ont été détectés à Viken. Au total, 26 cas de mutation virale sud-africaine ont été enregistrés dans l’aperçu du FHI.