La grève imminente des ouvriers du pétrole pourrait paralyser le champ de Johan Sverdrup - 3
Photo: Carina Johansen / NTB

La médiation entre le syndicat Safe (représentant les travailleurs du pétrole) et l’organisation norvégienne du pétrole et du gaz a débuté lundi. Si les parties ne parviennent pas à un accord, il y aura une grève à partir de minuit.

La grève affectera d’abord le terminal de la raffinerie Equinor de Mongstad, où Safe a annoncé que douze membres pourraient être mis en grève.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Les douze personnes travaillent, entre autres, au chargement et au départ des navires, et si elles se mettent en grève, cela pourrait entraîner une réduction du stockage de pétrole brut et de la capacité portuaire du terminal.

Cela pourrait avoir des conséquences sur la production de plusieurs champs d’Equinor sur le plateau norvégien, notamment Johan Sverdrup et Troll, qu’il pourrait devoir fermer, selon Equinor.

Découvrez les Aurores Boréales

Le contexte de la médiation est, selon Safe, que le syndicat n’a pas réussi à parvenir à un accord avec Equinor ASA dans les négociations locales pour le règlement salarial de 2020.