Expulsion d'étrangers qui enfreignent les nouvelles règles de contrôle et d'enregistrement de la Norvège: voici les détails - 3

Le gouvernement norvégien a introduit le pouvoir statutaire d’expulser les citoyens étrangers qui enfreignent les exigences de test et d’enregistrement stipulées dans la réglementation COVID-19.

En raison des dangers posés par l’infection importée, le gouvernement a décidé d’étendre ses restrictions renforcées sur les personnes pouvant entrer en Norvège.

Les personnes qui mai entrer en Norvège sont soumis à des exigences strictes relatives à des questions telles que l’enregistrement avant l’arrivée et les tests à la frontière.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

« Infraction pénale »

«Toute violation des exigences en matière de dépistage et d’enregistrement, qu’elle soit commise par un citoyen norvégien ou un citoyen étranger, est une infraction pénale.

Découvrez les Aurores Boréales

«Il est important que ces exigences soient respectées. Empêcher l’importation de l’infection est une condition préalable pour que nous puissions éventuellement lever les restrictions à l’entrée en Norvège.

«Par conséquent, il est également essentiel que les règles soient respectées et qu’il existe des moyens efficaces et appropriés pour répondre à toute violation de celles-ci», a noté Monica Mæland (G), ministre de la Justice et de la Sécurité publique, dans un communiqué de presse.

Nécessaire

Le gouvernement estime qu’il est nécessaire de disposer d’un pouvoir statutaire pour permettre l’expulsion de ressortissants étrangers pour de tels motifs et qu’il s’agit d’une réponse appropriée à la situation.

Des exemptions sont en place pour les citoyens non norvégiens qui résident en Norvège, ainsi que dans les cas où des «motifs spéciaux» indiquent que l’expulsion serait inappropriée.

«Les expulsions auront lieu rapidement selon une procédure simplifiée. Des contrôles aléatoires seront effectués sur les installations d’essai à certains points de passage de la frontière », a ajouté Mæland.

Cadre juridique

L’autorité statutaire a été intégrée dans la réglementation régissant les restrictions aux arrivées en Norvège et est conforme à l’article 7-12 de la loi relative à la lutte contre les maladies transmissibles.

Il existe déjà une autorité statutaire autorisant l’expulsion des citoyens étrangers qui enfreignent les restrictions d’entrée en Norvège ou ne présentent pas de test négatif passé avant l’arrivée, ceux qui enfreignent gravement les règles de quarantaine applicables aux arrivées ou qui commettent des infractions pénales aux règlements de prévention des infections, ou qui présentent autrement un risque pour la santé publique.