Photo: Michael Sum / Unsplash

Les Norvégiens qui ont remporté le procès contre l’État norvégien et qui ont réussi à éviter la quarantaine après une visite en cabine en Suède, créent maintenant une association officielle.

Après avoir commencé en tant que groupe non organisé sur Facebook, les propriétaires de cabanes ont maintenant décidé de former une association officielle, «Norske Torpare».

Le Conseil nordique des ministres a invité l’association à présenter son cas, et Norske Torpare espère parvenir à une solution avant Pâques, écrivent-ils dans un communiqué de presse.

La première chose que fera l’association sera de demander à l’État de ne pas faire appel de la décision du tribunal de district d’Oslo et de conclure un accord à l’amiable pour les Norvégiens ayant des maisons de vacances en Suède.

Ils demandent également aux autorités suédoises une exemption de l’interdiction d’entrée.

Contexte de l’affaire

Le groupe de plus de 1000 Norvégiens a remporté le procès contre l’État devant le tribunal de district d’Oslo, qui a décidé que l’État n’avait pas suffisamment justifié l’obligation de quarantaine pour les propriétaires de cabanes.

L’État a fait appel du verdict.

Mais les propriétaires de chalets doivent encore attendre longtemps avant de pouvoir passer négligemment la frontière car ils n’ont pas obtenu une soi-disant injonction temporaire.

En d’autres termes, les règles actuelles de quarantaine pour les nuitées en Suède s’appliquent jusqu’à ce qu’un verdict définitif soit rendu.

La date limite d’appel pour le verdict est le 5 mars.