Photo: Heiko Junge / NTB

Un projet pilote vise à faciliter les échanges dans des formations professionnelles plus courtes. Au moins 27 millions de NOK ont été réservés pour le projet.

Le projet s’applique à des formations professionnelles de trois ans telles que les sciences infirmières, l’enseignement à la maternelle et le travail social.

«Aujourd’hui, de nombreux étudiants dans ces environnements éducatifs constatent qu’il est trop encombrant et difficile de se déplacer.

«Nous dépenserons de l’argent pour développer et tester de nouveaux programmes qui permettraient, par exemple, de voyager pour des séjours plus courts à l’étranger», a déclaré le ministre de la Recherche et de l’Enseignement supérieur Henrik Asheim (H) dans un communiqué de presse.

Les établissements d’enseignement peuvent demander jusqu’à 3 millions de NOK pour le projet.