Le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, a déclaré au bureau de presse NTB que les Britanniques étaient très convaincus que le vaccin d’AstraZeneca était sûr.

Raab s’est rendu jeudi à Oslo, où il a tenu une conférence de presse avec le ministre des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide (H).

Interrogé par NTB sur la situation avec AstraZeneca, Raab a répondu comme suit:

«Je suis conscient de la situation ici. Nous avons effectué tous les examens requis au Royaume-Uni et nous sommes convaincus qu’il est sécuritaire de se faire vacciner.

«Mais nous savons que nous devons suivre les processus dans chaque pays en matière de sécurité, et nous respectons bien entendu l’approche norvégienne.

Caillots sanguins

Le ministre britannique des Affaires étrangères a également subi des pressions sur la question de la part d’autres médias. Raab a souligné que la vaccination avait également été suspendue au Royaume-Uni lorsque des questions se sont posées sur les effets secondaires lors des premiers essais de l’année dernière.

«À la suite des tests rigoureux que nous avons effectués à la maison, nous sommes convaincus qu’il est sécuritaire de prendre le vaccin. Mais chaque pays doit, bien entendu, suivre attentivement ses propres procédures d’approbation », a-t-il déclaré.

Un certain nombre de pays, dont la Norvège, ont suspendu jeudi l’utilisation du vaccin développé par le Royaume-Uni en raison de rapports faisant état de caillots sanguins graves chez des personnes ayant reçu le vaccin.

Les autorités pharmaceutiques européennes vont maintenant rechercher s’il peut y avoir un lien entre le vaccin et les caillots sanguins.